Buhl -Lorraine
Les écarts habités : Bettling

Bettling...C'est où ça ?


Ne le cherchez pas dans le village de Buhl-Lorraine. bien qu'il fasse partie de la commune.

Il vous faudra traverser Schneckenbusch pour atteindre ce petit hameau de paix niché au bout d'une impasse. Bettling, un ancien village ? Un lieu-dit ? Il existait un autre Bettling près d'Unicolait à Sarrebourg. Il n'est donc pas aisé de faire des recherches, car les deux lieux se confondent.

On pourrait relever trois indices qui nous permettent de les différencier
:
La première est cette digue étonnante que l'on voit encore aujourd'hui, qui détourne la Bièvre de son lit. Il y a quelques siècles, des commanditaires puissants décident de barrer, à Bettling, la vallée où s'écoulent les eaux de la Bièvre par une imposante digue de plus de 400 mètres pour créer un étang, d'environ 40 ha. Cet étang dit "Gérardin", immergeant la vallée, les mêmes décideurs, peut être, font creuser à partir du Rittervald, un canal sur plus de deux kilomètres pour amener l'eau au Moulin construit en haut de la digue de l'étang.

En 1695; le Seigneur Antoine de Lutzelbourg loue à Pierre Bentz "une place proche de la chaussée (digue) proche de l'étang de Bittling où i y a un petit moulin à moudre des grains". C'est ainsi qu'une activité industrielle se développe à Bettling qui, associée à celle de la maison de pêche construite sur la digue, favorise l'arrivée des colons au village de Schneckenbusch.

En 1765, le seigneur propriétaire de la faïencerie de Niderviller, monsieur Jean-Louis Beyerlé, utilise les meules pour piler, broyer et malaxer les matières premières nécessaires à la fabrication de ses "faïences".Cette entreprise nouvelle exige des meuniers certes, mais aussi des charpentiers, des tailleurs de pierres, des voituriers et plus de main-d'oeuvre.

A partir de 1884, le moulin de Bettling change à nouveau d'activité avec l'ouverture d'une manufacture de verres, spécialisée dans le bombage, le biseautage et la taille du verre. La verrerie dont le propriétaire est Joseph Hirtz, déclare occuper en 1938, 29 ouvriers.
En 1967, elle cesse toute activité à Bettling.

Mais il y a aussi une ferme à Bettling. En effet au moment de la révolution, alors que les étangs étaient asséchés, les terres furent revendues à la famille Mang pour être cultivées.

En 1842, la ferme, ainsi que la "maison de pêche" seront vendus à monsieur Pernot du Breuil, et monsieur Husson de Prailly. En 1893, la ferme et les terres sont achetées par la famille Pierre Bourgeois qui donnera le nom sous lequel elle est connue aujour'hui.

C'est la Bièvre qui sépare les deux communes, Bettling étant sur le territoire de Buhl. Voilà pourquoi, une petite poignée irréductibles grenouilles se cachent au fond du village des escargots...


Ces renseignements historiques sont une petite partie du fruit du travail de recherche de Monsieur HIRTZ.

 

 (extrait du B.M. de Buhl-Lorraine - Année 2008 - mise  en lignes : Isabelle L.

 

* Voir cadastre (1825) et situation (2008)

 

sommaire   retour