AÉRODROME

Photos d'antan
(Collection privée Marie NOPRE)

A l'image de nombreuses communes de la région (Phalsbourg, Trois-Maisons, Lorquin, Avricourt), Buhl est devenu dès 1910 un terrain militaire d'aviation.

En fait, ce terrain a accueilli le plus souvent des ballons dirigeables du type Zeppelin comme le "Schwaben L210" dont il reste des photos lors de son passage à Sarrebourg.

Dès cette époque, on note de nombreux accidents de zeppelins dans la région ; des accidents d'avions militaires français, canadiens, américains, et civils tuant souvent des pilotes.

 

Le premier rallye aérien et traversée circulaire de l'Europe 1912-1915
Participants : Américains-Belges-Anglais-Français-Allemands
Avion
   (Collection privée E.K.)

 

Souv de Guerre   Souvenir de la guerre 1914
de gauche à droite :


Charles GEOFFROY
(Grète Charles)
,

Alphonse HARLE
(dit Hansel),

Joseph CONRAD
(père de Marie NOPRE).

 

 

Hangar abime
 (Collection privée M.H.)

1910.
La photo est un peu abîmée, on peut lire au dos :

"Flughalle Bühl nach dem Windsturm von 1910"

Traduction :
"Hangar de l'aviation après la tempête de 1910"

 

Aerodrome
   (Collection privée T.C..)
1913.
BUHL (Lorraine) Le terrain d'aviation

 

1914.
 Le 1er avion allemand
sur le terrain de Buhl, parait-il....

 

On retrouvera souvent des avions plantés dans les toits
des hangars du terrain de Buhl, faisant des victimes avant et après guerre.

vion sur le toit
1914. 
Un des premiers atterrissages d'un avion militaire prussien sur le toit du hangar du terrain.

 

Avion sur toit   Avion dans toit
 (Collection privée P.B.)    
1914.  
L'un des premiers accidents très médiatisé fut la chute du "Rampler" sur la maison Lambour à Buhl.

Le pilote, cette fois indemne, est sorti de la maison en s'excusant.

 

 

la mascotte
1916.
La mascotte ...
du régiment stationné sur le terrain de Buhl.

 

 

Avion et buhlois

1931.
Des villageois posent devant un avion qui s'est écrasé.

 

 

Pere Cent

1938.
Fête du Père cent dans le hangar à côté de la maison à Buhl.

 

 

Pilotes   1939.
Quelques pilotes à Buhl très élégants, joueurs de bridge.

Ils n'ont jamais décollé à l'arrivée des allemands.

 

 

Un phare à Buhl :
Phare
Peu connu, cette tour, installée sur le terrain de Buhl, abritait dans les années trente, un phare rouge, maillon d'une chaîne servant à guider les avions commerciaux qui naviguaient de nuit entre Paris et Strasbourg.

C'était une des Balise de l'aérospatiale avant 1940.

Le grand'père de monsieur Nopre Jean-Pierre était chargé de l'allumer.

 

Entre les deux guerres, Buhl accueille des biplans de l'armée française.

Avec le Front Populaire, l'aviation privée se développe.

Sarrebourg ouvre son aéro-club en mars 1939 avec notamment Mrs Alt, Robein, Kaufmann, Chaumette.

En septembre 1939, il disparaît laissant à Buhl le Groupe aérien d'observation 553.

Les pilotes vivent chez l'habitant, mais ce groupement subit de grosses pertes.

En 1940-41, les planeurs des jeunesses hitlériennes sont au service de la population civile alors qu'à la même époque, une coopérative laitière s'installe dans les locaux de l'aéro-club.

En 1948, l'aéro-club retrouve vie avec des pilotes comme Mrs Henry Metz, Muller, Weiser, Weiss. C'est l'époque des biplans Stampe, puis plus tard des Morane, Piper, et à nouveau des planeurs.

 

Repas   A Table
Immédiatement après la libération, dans la salle de l'ancien café de l'aviation à Buhl.
Les pilotes d'avions de reconnaissance de l'artillerie US stationnés à Buhl ont demandé à Marie Nopre de leur cuisiner des repas... Et c'est ainsi que, deux fois par jour, les aviateurs se retrouvent autour d'une bonne table en compagnie de trois français : Marie Nopre, Jean-Pierre Nopre, son fils et Simone Nickles (mariée plus tard à un G.I. de la base de Phalsbourg) jeune réfugiée de Nitting.

 

 

AvionStorche
1950. 
Dans l'immédiat après-guerre, les anciens avions "Storche" (laissés par la Luftwarfe sur le terrain de Nancy-Essey) étaient utilisés par les pilotes privés des clubs de la région.

 

 

L Geoffroy pose
Sur le terrain d'aviation, Lucien Geoffroy pose devant un avion.

La maison que l'on aperçoit (à gauche) n'est autre que le
"Café de l'Aviation"

 

 

Avion
Monsieur le maire DESSINGER Paul faisant le plein à l'un des avions de passage après avoir tourné le film "Les Faucheurs de Marguerites":
reproduction d'anciens modèles d'époque du début de l'aviation.

 

 

Stampe
Quelques membres posent devant un "Stampe" qui servit à la voltige.

 

Dimanche 27 septembre 1998.
L'aéro-club de Buhl est en fête ! Toute la journée, possibilité de faire des baptêmes de l'air en avion, de réaliser un premier saut en parachute, de voir voler de petits avions, notamment de voltige, et surtout de visiter l'exposition consacrée à ce terrain d'aviation.

 

Je remercie monsieur Jean-Pierre NOPRE, fils de Marie NOPRE (décédée le 18 mars 2008, dans sa 100ème année), d'avoir mis à ma dispositon, gracieusemen, ces photos afin d'illustrer le Site de Buhl-Lorraine.

 

sommaire