Liste des rues

Rue du cimetière

Clic ici  pour voir l'emplacement du cimetière autrefois

CimetiereBuhl
(collection privée)
Le cimetière   (mai 2019)

 

Nobembre2019
Toussaint - Le cimetière et le grand chêne en 2020 -
  CheneCimetiere2019  

 

Nichoir chene Nicchoirs02
Pose de deux nichoirs à mésanges et autres oiseaux dans les plus hautes branches du grand chêne du cimetière animée par Raymond Montanari, adjoint délégué à l'environnement, avec la participation très attentive des enfants de "Castor Accueil". Nichoirs prets pour attirer des oiseaux pour limiter les attaques d'insectes pour le chêne et les chenilles pour les visiteurs du cimetière.
(Photos Collection privée C.B. du 28 février 2019 )

 

cimetiere2016
(collection privée C.B.)
Toussaint - Le cimetière 2016 -

Ossuaire
L'ossuaire
(6 avril 2017)

CheneCimetiere
Ce chêne de 80 ans a été intégré au cimetière
lors de son extension.
( Photo parue dans le Républicain Lorrain le 16 aioût 2018)

 

11 novembre 2015, bénédiction de l’espace funéraire du nouveau cimetière.
Monsieur l’Abbé Berlocher a procédé à la bénédiction du nouvel espace cinéraire du cimetière
en présence de monsieur le maire, Franck KLEIN, des membres du conseil municipal et du personnel communal à 10h 30.

cimetiere
(11 novembre 2015)
( Photo Site de Buhl - Mairie)

 

 

Voir les photos
de la mise en place du columbarium et
de l'espace cineraire au pied du chêne.
par simple  clic ici

 

Vue sur l e cimetière actuel.
(avril 2015)

 

Extension et réhabilitation du cimetière communal.

Depuis quelques mois la circulation dans la rue du Cimetière est régulièrement perturbée par le déroulement des travaux entrepris au cimetière et ses ses abords.
La municipalité a fait appel à M.Marzolff et à l'entreprise Rémi Gottri pour la réalisation de ce chantier, sachant que ces mêmes entreprises avaient déjà oeuvré sur l'aire écopédagogique de la Rue de la Bièvre.

Le but est de :
- rénover l'ancien cimetière en refaisant les allées pour faciliter et sécuriser la circulation piétonne entre les tombes ;
- créer un espace funéraire avec jardin du souvenir, columbariums et cavurnes destinés aux cendres des défunts incinérés ;
- disposer de places supplémentaires traditionnelles et sous stèles ;
- mettre à disposition de nouvelles places de parking, y compris pour des personnes à mobilité réduite.

Le tout en respectant le plus possible les éléments paysagers existant.

Le grand chêne ainsi que la topographie sont conservés et même mis en valeur. Le sentier qui longeait le mur nord a été dévié au sud. Il sera éclairé et agrémenté de bancs.

De la surface reste disponible pour des plantations d'arbres pouvant, dans un avenir plus lointain former une "forêt des défunts" moins traditionnelle mais en adéquation avec le retour à la nature en vogue aujourd'hui.

Un règlement est en cours d'élaboration et un régime de concession, inexistant à Buhl actuellement, va être mis en place.

Les personnes concernées seront contactées par la mairie au cours de l'année.

La campagne de mise en place des affichettes sur les tombes est destinée à permettre de renseigner le fichier des ayants droit.

(extrait du Bulletin municipal - Année 2014)

Les anciennes croix tombales de notre cimetière.

Les années passent et insensiblement l'aspect de notre cimetière change, comme d'ailleurs dans tous nos villages. Si autrefois les croix tombales étaient hautes elles nous donnaient l'impression d'être debout montant vers le ciel. Aujourd'hui nos tombes sont basses, aucune ne ressort vraiment en hauteur. Tout l'aspect a changé. La Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine (S.H.A.L.) s'inquiète de voir disparaître dans un proche avenir toutes ces vénérables croix tombales de nos cimetières.

Nos ancêtres, par l'outil du sculpteur artiste ou artisan, ont pourvu nos croix d'une iconographie symbolique dont le langage leur était familier et compréhensible. Par cette iconographie nos ancêtres exprimaient l'idée qu'ils se faisaient de la mort et de la vie dans l'au-delà.

Quelques exemples de sculptures :
La croix est généralement en pierre calcaire, elle prend une grande diversité de styles. Les sculptures sont souvent,
- le monogramme du Christ - l'agneau Pascal - l' œil de Dieu dans le triangle, - la palme - les versets du testament - une couronne sculptée entourant le montant de la croix - une draperie.

Une épitaphe bien fournie nommait les personnes ensevelies au pied de la croix dans leur repos éternel.

En février 1993 le président de la S.H.A.L, a fait parvenir une lettre à la mairie de BUHL-LORRAINE dans laquelle est proposée une action en vue de la conservation de ce patrimoine funéraire. Suite à une réponse positive de la municipalité, une commission de la S.H.A.L. est venue visiter le cimetière. Il s'agissait de sélectionner les croix tombales remarquables par leurs sculptures et leur expression symbolique qui mériteraient d'être conservées. 32 croix tombales ont été retenues.

La liste de ces croix est déposée à la Mairie. Avant de décider le remplacement de votre pierre tombale pour la remplacer par un monument funéraire moderne, consultez cette liste. En collaboration avec M. le Maire décidez de l'utilisation de l'ancienne croix en évitant de la jeter à la décharge publique. Notre patrimoine culturel mérite la conservation en vue de nos générations futures.

Que ce texte particulier nous amène tous à une réflexion approfondie sur le sujet avant que toute trace ancienne ne disparaisse de notre cimetière. Conservons notre patrimoine.

-
Le cimetière (23 janvier 2013)

 

cimetiere 2008
Le cimetière  (Octobre 2008)

 

 sommaire

retour à liste des rues

page précédente