Liste des rues

Rue Weltring

Le village de WELTRING

Aperçu historique et chronologique auquel il est peut être prudent de rattacher quelques vérifications.
En l'an 1050, le pape Léon IX (celui d' EGUISHEIM - de Dabo - voire de WALSCHEID) dote l'abbaye de HESSE d'une forêt située près de WELTRING.
En 1178, WELTRIN est mentionné comme paroisse. En fait il s'agit de l'église-mère de BUHL-NIDERVILLER.
En 1180, l' Evêque BERTRAND de METZ fait raser le château de Weltring parcequ'il menace la ville de SARREBOURG.
Le village de WELTRING disparut en 1636 durant la guerre de 30 ans (1618-1648).
Il en est resté comme souvenir :
    - la fontaine de WELTRING
    - et une chapelle érigée en 1690 à l'emplacement de l'église du village de WELTRING.
Cette chapelle disparut à son tour dans la tourmente révolutionnaire (1792).
Durant les années 1859-1863-1875 on relève :
Madame Christine SCHILLE veuve de Pierre KLEIN et la famille ZENGLER de BUHL fait ériger sur sa propriété la chapelle commémorative en souvenir du village de WELTRING.
En 1914, les 19 et le 20 août, 30 officiers et 40 soldats Français ont laissé leur vie à l'ombre de la chapelle, 54 dans les champs alentour, 127 le long du chemin de Weltring, en autre 19 combattants allemands. On s'y battait à la baïonnette.
1970 : jusqu'à cette date avait lieu chaque année, le 29 juin à la Saint Pierre et Paul une procession et un office religieux.
De 1970 à 1990 c'est-à-dire durant 20 ans, la chapelle Saint Pierre de Weltring était à l'abandon, elle était qualifiée "d'immeuble menaçant, ruines".
En 1990 une page du grand livre a été tournée. Avant de vous livrer la suite, je vais revenir sur :
  - le château,
  - le village,
 - la chapelle.
Le château de Weltringen était la résidence des ancêtres des Cheveliers de la Maison Thicourt.
L'abbé Wagner le situe au Sud de Sarrebourg vers la hauteur du Rebberg sur le versant méridional de cette colline.
Il fut détruit semble-t-il en 1180 par l'Evêque BERTRAND de Metz (1180-1212) parce qu'il menaçait la ville.
Parmi les nombreux évènements autour de 1400, on peut rappeler :
1444 - Des bandes anglaises dévastent l'Abbaye de Hesse proche de Weltring (guerre de 100 ans 1415-1515) Le pays était ruiné par les misères de guerre et de dévastations qui se sont renouvellées en différentes années et de diverses manières.
Le village :
D' après "Reichsland", Weltring fit partie du baillage de Buhl. Le village était situé entre Schneckenbusch et Sarrebourg où se trouve maintenant la chapelle Saint Pierre. La localité figura encore sur la carte de Jaillot en 1704 (alors Sarrebourg était encore ceinturée de remparts).
D'après Wagner, le château des Seigneurs de Weltringen se trouvait près d'une localité nommée Weltringen détruite à une époque très reculée et dont l'église paroissiale sous le nom de Saint Pierre de Weltringen subsistait jusqu'à la fin du siècle dernier.
En 1178, l'Abbaye de Neuwiller (Alsace) détenait encore le revenu ecclésial et la dîme de Weltringen.

Le village a été ruiné sans doute durant les guerres au début du 15ème siècle (guerre de 100 ans 1415-1515).

Ainsi le pays était ruiné par les "misères de la guerre et les dévastations qui se sont succédées de diverses manières". C'est plus qu'il ne peut supporter.
Depuis une trentaine d'années (1430) Sarrebourg n'est plus qu'un fragile îlot au milieu d'un plat-pays, ravagé, surtout dans sa partie Sud occidentale, par le passage des écorcheurs et autres mercenaires que les trèves de la Guerre de cent ans, ou sa fin, déversèrent à l'Est du Royaume de France.
L'Abbaye de Hesse, dévastée par des bandes "anglaises" en 1444, illustre bien le marasme.
Serait-ce étonnant que Weltringen n'ait pas pu survivre à pareille catastrophe.
Toujours est-il que Weltringen ne figure pas sur la liste des villages disparus dans le département de la Meurthe durant la Guerre de 30 Ans (1618-1648).
Selon Lepage, Weltring est mentionné en 1178 comme paroisse. C'était en fait l'église mère de Buhl et Niderviller ses annexes, détruite ainsi que Buhl pendant la Guerre de 30 Ans.
L. Bour atteste que Buhl, Hoff et Weltringen étaient toujours abandonnée en 1661.
Il est donc bien possible que Weltrin, Lupin tout comme le monastère de Hesse eurent à souffrir "mortellement" dès le début du XVe siècle comme l'affirment les auteurs de "Reischsland", Wagner et Morin.
Ceci expliquerait aussi le fait que Weltrin et Lupin ne se trouvent pas cités dans la liste des villages et fermes disparus durant la Guerre de 30 Ans (1618-1648).
La chapelle de Weltring :
D'après Lepage, Weltringen est mentionné dès 1178 comme paroisse.
C'était, dit-il, en fait l'église-mère de Buhl et Niderviller, ses annexes détruite par la Guerre de 30 Ans (1618-1648).
Gaston Morin écrit en 1946 : "Rue Saint Pierre est le nom de l'Eglise de Weltring, village détruit en 1636 par les Suédois qui était situé sur le finage de Buhl au Sud Est du Reheberg.
Il existe là, au milieu des champs une modeste chapelle dédiée à Saint Pierre.
Elle commémore le Souvenir du village disparu dont il a été le patron".
Des archives datant du 17e siècle rapportent "Le village de Weltringen a disparu à la Guerre de 30 Ans (1618-1648).
Il est resté comme souvenir le "Weltringen Brunnen" (puits ou fontaine de Weltringen) et une chapelle érigée en 1690 à l'emplacement de l'église du village, mais qui disparut à son tour dans la tourmente révolutionnaire en 1792.
Durant les années 1985 et 1989 bien des plumes se sont penchées sur le sort de la chapelle Saint Pierre de WELTRING à BUHL.
En voici quelques extraits :
"La chapelle Saint Pierre se dresse là, seulette, sur un minuscule îlot en forme de fuseau laissé en friche par la charrue. N'est ce pas un symbole ? : une barque emmenant à la dérive sa pitoyable cargaison."
"L'état de délabrement de la chapelle menace son avenir. La toiture aurait besoin d'être refaite. Une restauration générale s'imposait maintenant qu'elle va être tout près de la RN4 avec l'intense animation que connaît celle-ci."
"Pour l'heure elle n'est guère présentable au visiteur. La porte, pourtant blindée, est inutilisable vu les effractions successives. Objets de piété, murs et plafond plâtrés et peints à l'origine souffrent d'un abandon qui ne date pas d'hier. Le sol dallé naguère jonché d'ordures de toutes sortes est honteusement sali.
"De pieuses mains, lors d'un récent passage se sont appliquées à prendre soin d'un sommaire nettoyage. Mais qui aura le dernier mot ? La violence aveugle ou la vraie liberté, la déraison ou le simple bon sens ! "
Une autre plume conte la même constatation :
" à l'intérieur.......spectacle navrant ; règne de la moisissure, la petite pièce voit ses peintures fondre sous l'action de l'humidité......et son plafond se disloquer. "
"L'ameublement, déjà fort sommaire, tend à s'amenuiser : une chaise déformée par son séjour sous quelque gouttière, une crédence branlante et un tronc de fortune (ouvert, bien entendu) en constituent la totalité."
"L'autel, dont les portes latérales ont été défoncées contient une dizaine d'anciens cadres, en bois simple, vermoulus et en voie de pourriture. Si Saint Pierre, trône encore sur son piédestal, Saint Joseph a perdu une de ses mains, et l'ancien tabernacle renferme un Christ en métal, sans croix ni bras ! Des âmes charitables garnissent cependant l'autel de fleurs artificielles..."
En mai 1989, au regard de tout cela et vu le long passé historique du site où se trouve implanté la chapelle Saint Pierre, monsieur le maire a été saisi par l'Association BUHL MON VILLAGE qui fit part de son intention de la restaurer.
L'affaire fut portée devant le Conseil Municipal qui, après avoir pris les nécessaires attaches, décida d'acheter la chapelle et les 80 ares de terrain attenant.

Une nouvelle page était tournée. Un chantier sans précédent avait démarré.
Les objectifs étaient fixés. Plus de 2 ans 1/2 de travail. La réussite était au bout du chemin, la chapelle Saint Pierre est sauvée.
La tradition était tombée depuis 15 ans, les pèlerins regagnent à nouveau, en procession, la hauteur de Weltring.

Le 28 juin 1992, en la chapelle Saint Pierre restaurée, célébration de l'office religieux par l'Abbé Hubert Karst, curé de Buhl-Lorraine.

Il faut encore des bancs ou des chaises dans la chapelle, mettre en place une clôture extérieure, aménager un parking, planter des arbres, organises les espaces verts, y poser des bancs et bien entendu régulièrement couper l'herbe et entretenir l'ensemble. Tous ces travaux prendront encore du temps et nécessiteront des moyens.


Croquis chapelle Weltring
(Extrait B.M. 1992)

 

chapelle avant travaux
 
Chapelle restaurée
la chapelle avant les travaux
 
la chapelle Saint Pierre restaurée

 

Pour en savoir plus sur la chapelle Weltring
 (clic sur l'image)
ChapelleWeltring
(6 Février 2020)

 

sommaire retour page précédente retour Chapelle Weltring retour liste des rues